Faire ses courses en vrac pour acheter des produits locaux à prix compétitifs et éviter les emballages en plastique est dans l’air du temps et c’est tant mieux. Les propositions de vrac se multiplient dans les chaines de magasin bio et dans les rayons bio des supermarchés. Des magasins entièrement dédiés au vrac se sont aussi créés, indépendants ou en franchise comme la chaîne daybyday dont nous sommes allés visiter un magasin à Boulogne-Billancourt en Ile de France.

Chez daybyday, comme dans tous les magasins de vrac, on achète la dose qui nous convient et on emmène nos achats dans des contenants réutilisables.

Flacons et pots à acheter une première fois puis à ramener pour les produits ménagers,

sacs à vrac pour l’épicerie sèche,

ou bocaux en verre de que l’on peut trouver gratuitement sur place. En effet, la boutique récupère les bocaux avec couvercle que l’on peut déposer, lavés une première fois. La boutique les nettoie une seconde fois puis les propose gracieusement à ses clients.

Chez daybyday, on trouve de l’épicerie sèche, des condiments, des épices, des huiles, des vinaigres, des farines, des sirops, du thé, du café, des céréales, des produits d’entretien, des produits d’hygiène….

A côté du vrac, le magasin propose des alternatives naturelles aptes à remplacer des produits du quotidien pollueurs et/ou créateurs de déchets. On trouve ainsi des savons naturels, des savons à raser, des savons démaquillants, du dentifrice solide….pour remplacer les produits à usage unique en tubes et en flacons ; des carrés démaquillants et des lingettes en bambou/coton lavables pour remplacer les carrés en coton et les essuie-tout jetables, des brosses à dents à tête rechargeable ou entièrement compostables, des éponges pour la vaisselle ou le corps en courges luffa, produites en agrobiologie, 100% biodégradables….

Les produits daybyday sont achetés en grande quantité par une Centrale. Les fournisseurs sont le plus possible des fournisseurs locaux et artisanaux, bio pour certains. Les gros contenants à vrac du magasin sont récupérés lorsqu’ils sont vides par la Centrale, nettoyés dans un Esat puis rechargés en produits et représentés à la vente.

Acheter dans des magasins en vrac c’est agir pour l’écologie sur plusieurs fronts : c’est favoriser les entreprises locales et artisanales – diminuer les déchets en éliminant les contenants plastiques à usage unique et les produits jetables – agir pour sa santé en choisissant des produits moins industriels – lutter contre le gaspillage alimentaire et faire des économies en achetant la juste dose, sans surcoût lié au marketing de masse et à l’emballage.

Le vrac est en plein essor. Pour faciliter sa structuration et son développement, une association interprofessionnelle – Réseau Vrac – a été créée. Elle a pour objectif d’accompagner les porteurs de projets et de fédérer les producteurs, fournisseurs et distributeurs.

http://daybyday-shop.com/

https://reseauvrac.org/